Littérature générale à compte d'éditeur.

Gwladys CONSTANT

CENDRES

EX-IL
LES MAUX DE CASSANDRE
LE CHOEUR DES VIVANTS

Née en 1980, Gwladys Constant a fait des études de philosophie et est professeur de français dans le Loiret. EX-IL est son premier roman.

EI : Depuis quand écrivez-vous ?

GC : Sincèrement ? Depuis que je sais écrire. (Rires) C’est vrai. Même si mes premières histoires ne faisaient que deux lignes. Ma mère les a d’ailleurs conservées.

EI : Comment êtes-vous arrivée à l’écriture ?

GC : Comme une nécessité, une poussée ou encore une nature. Cela a toujours fait partie de ma vie. Quand je marche dans la rue, j’écris dans ma tête. Mon problème, c’est que j’ai toutes les peines du monde à finir quoi que ce soit. Je commence un texte et puis j’ai une autre idée et ainsi de suite.

EI : Pouvez-vous nous raconter la genèse d’EX-IL ?

GC : Difficilement. C’est un récit qui a huit ans et que j’ai entièrement remanié il y a quatre ans.

EI : Quels écrivains contemporains préférez-vous ? Desquels vous sentez-vous proche ?

GC : Je ne me sens proche d’aucun auteur. En revanche, j’en admire plusieurs. Quand je lis un roman qui me plaît vraiment, je me dis : « qu’est-ce que j’aurais aimé avoir le talent d’écrire cela, ou d’écrire comme cela ! » Le meilleur livre que j’ai lu ces deux dernières années, c’est Là où les tigres sont chez eux de Roblès. Mais j’ai également été très marquée par Le cœur cousu de Martinez, L’origine de la violence de Humbert, L’Ombre du vent de Zafon ou encore Mangez-moi de Desarthe. J’ajoute que j’adore l’œuvre de Foenkinos.